Arles : Lee Ufan va créer une nouvelle fondation d'art contemporain


L'artiste coréen Lee Ufan va ouvrir une fondation d'art contemporain dans le centre historique d'Arles.

Exposition Lee Ufan, Château La Coste, été 2016.

Exposition Lee Ufan, Château La Coste, été 2016.

Après la fondation Van Gogh, la fondation Luma de Maja Hoffmann et la fondation Manuel Rivera-Ortiz pour la photographie documentaire, la ville d’Arles va accueillir une nouvelle fondation dédiée à l’art contemporain.

L’artiste coréen Lee Ufan, installé au Japon, est lui aussi tombé sous le charme de la cité provençale. A l'occasion d'un livre chez Actes Sud, il avait été exposé au Capitole en 2013. Dans la région, on a également vu son travail en 2016 au Château La Coste, près d'Aix-en-Provence ; où il a également créé une oeuvre permanente, House of air. Récemment, il a participé à la biennale de Lyon, avec une exposition personnelle au Couvent de la Tourette.

Parue au Journal officiel, la déclaration à la préfecture des Bouches-du-Rhône, en date du 5 avril 2017, est rédigée dans un français maladroit. Elle indique comme objet de la fondation « de favoriser, de soutenir et de développer, directement ou indirectement, des activités d'intérêt général à caractère artistique, culturel, philanthropique, éducatif, social, en France ou à l'étranger ; le fonds a ainsi pour ambition de défendre, de mettre en valeur et de préserver l'oeuvre artistique de l'artiste Lee Ufan, artiste, écrivain et philosophe de culture nippone, et au-delà accompagner et promouvoir des événements en cohérence avec ses préoccupations artistiques au travers des peintres, sculpteurs, écrivains, photographes, danseurs, acteurs, chorégraphes, ainsi que des artisans d'art ou tout autre artiste en autre au service du rayonnement de l'art et plus particulièrement de la sculpture monumentale et ce notamment par la gestion d'un espace public ouvert à tous situé 5 rue de Vernon à Arles. »

L'hôtel particulier de la rue de Vernon, dans le centre d'Arles.

L'hôtel particulier de la rue de Vernon, dans le centre d'Arles.

Sa fondation s’installera près des arènes, dans un immeuble du centre-ville qui abritait les antiquaires Dervieux et devrait être réaménagé par le grand architecte japonais Tadao Ando. Pritzker Price en 1995, il travaille actuellement au réaménagement de la bourse du travail à Paris pour le compte de la fondation François Pinault. Au service du collectionneur, il avait déjà signé le réaménagement du Palazzo Grassi et de la pointe de la Douane à Venise. Dans le Sud de la France, son travail, tout en épure, est visible au château La Coste.

Le projet est piloté par Michel Enrici, critique, commissaire et historien de l'art. Ancien directeur de la fondation Maeght, il est aujourd'hui administrateur de la fondation Van Gogh Arles. Pour l'heure, le projet est mené dans la discrétion et aucune date n'est officiellement annoncée pour l'ouverture au public.

Lee Ufan cultive un art zen et spirituel. Il est connu notamment pour ses tableaux représentant de grandes touches de peinture qui font vibrer les couleurs et ses sculptures installations assemblant des matériaux naturels et humains, formes brutes et éléments façonnés. Egalement théoricien, il a développé le mouvement d'avant-garde Mono-Ha, souvent comparé à l'Arte povera. Un musée lui est consacré au Japon sur l’île de Naoshima, dessiné également par l’architecte Tadao Ando.

Exposition Lee Ufan, Château La Coste, été 2016.

Exposition Lee Ufan, Château La Coste, été 2016.

#FondationLuma #FondationVanGogh #FondationManuelRiveraOrtiz #Arles #LeeUfan #ActesSud #ChâteauLaCoste #AixenProvence #BiennaledeLyon #CouventdelaTourette #TadaoAndo #PritzkerPrize #FondationPinault #PalazzoGrassi #PointedelaDouane #Venise #MichelEnrici #FondationMaeght #Artepovera #Artcontemporain

 FOLLOW THE ARTIFACT: 
  • Facebook B&W
  • Twitter B&W
  • Instagram B&W
 RECENT POSTS: